Clairfontaine (50) 05/09/2020

Sortie côte Ouest manche

En ce début septembre, un week-end annoncé avec une fenêtre de temps sympathique, un peu de vent et des coefficients supérieurs à la moyenne nous invite à fouler de nouveau les plages pour pratiquer notre loisir favori.  Sur proposition de Frédéric, direction la Manche, « loin » des sentiers battus, au Nord-Ouest de la presqu’île du Cotentin, sur un terrain bien connu pour ses vagues et sa belle plage de sable. 

2 membres et l’un de leurs amis pêcheur arrivent sur place dès 16:30 afin de faire du lançon pour appâter. La récolte a été maigre, mais pas grave, il y a quelques bons appâts en stock (sardines et encornets). Le dernier membre arrivera une heure après avec un stock d’arénicoles récolté la veille au soir. En attendant l’heure fatidique, petit détour dans un troquet du coin où nous dégusterons une bonne bière, voire deux ^^

18:30 nous avalons vite fait les sandwichs car la suite ne va pas nous laisser de répit… La faible pente de la plage et le coefficient implique de pêcher à reculer et qu’est-ce que ça monte vite ! Il faut sans arrêt remonter les affaires ! Bref, c’est sportif ^^

Dès le début, Florent, Frédéric et Xavier sortiront tour à tour des petits bars au ver, mais pas grand chose de plus… La mer continue de monter et nous nous retrouvons en haut de plage la nuit tombée. Malgré nos différentes tentatives au gros appâts (sardine, encornet, maquereau) aucune touche sur les lignes concernées… c’est le jeu… Un peu avant l’étale, le scion plie néanmoins et ça prend un peu de fil sur l’une des cannes de Xavier. Après un petit combat à peu près bien négocié, ce sera un bar de 50 (décroché sur le sable et rattrapé vite fait à la main ! ouf !) Il a mordu sur l’arénicole. A l’étale c’est plus calme comme souvent.

Puis début de descendante nouvelle tape pour Xavier, encore à l’arénicole… et un autre bar de 42cm mis au sec. Ce soir-là, seule l’arénicole a permis de faire du poisson (des bars et une vieille). Cet appât est une valeur sûre certes, mais ce n’est pas idéalement pour sélectionner les beaux poissons surtout en cette saison….la mer commence à se retirer et, n’ayant pas trouvé le courage au fond de nous-mêmes pour reproduire la cavalcade en sens inverse afin de pêcher la descendante, et vu l’heure, nous décidons tranquillement de plier boutique aux alentours des douze coups de minuit. Un bout de chemin nous attend avant de retrouvé la couette bien méritée ! 

Au final, 5 barsets pour Florent, 4 pour Frédéric, 6 pour Xavier dont 2 maillés, et zéro pour Virgile, mais il débute, ça viendra.

Xavier F.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire