Grosse sortie avec du poisson – Manche début Juin 2019

La météo étant très changeante, nous prévoyons de sortir la veille. Antoine passant par Caen, Thomas le rejoindra afin de se rendre sur un nouveau spot qui a déjà été plutôt très prometteur par le passé. Les appâts sont achetés, des bons chipirons bien frais. Arrivés sur le spot, une mer légèrement agitée et un temps couvert sur le baissant.
Mais quelques grosses tâches d’algues sont visibles en surface, il faut donc absolument les éviter afin de ne pas dériver et surtout ne pas casser tellement elles sont imposantes.

Antoine ne perd pas de temps, la première canne à peine eschée, il traverse limite le premier trou en essayant de ne pas trop remplir les bottes (chose difficile) et lance. Il prépare la seconde canne et la lance. Le fil est intégralement détendu sur celle déjà lancée. Il remonte sans coup de tête, mais, arrivé à proximité du bord, le poisson veut faire demi tour ! Il opposera quelques jolis coups avant de s’échouer avec de nombreuses algues. Ça commence fort, 5 minutes, Thomas n’avait toujours pas lancé mais déjà un beau poisson de fait.
Après mesure et photo, il accuse les 53 cm, la sortie s’annonce prometteuse !

Le courant important ainsi que les vagues et algues font dériver les bas de lignes. Thomas cassera sa première ligne en remontant, alors qu’Antoine remontera tout juste la seconde. C’est lourd et plein d’algues, mais un bar est encore au bout ! Celui ci sera plus petit, 45cm ET la ligne que Thomas vient de casser est remontée avec au bout un petit bar de 35cm qui était piqué dessus.
Les lignes sont remontées et nettoyées et repartent à l’eau. Afin d’éviter les algues, Thomas gardera sa canne en main en la mettant le plus haut possible et en rentrant dans l’eau. Moins de 5 minutes plus tard, une bonne touche canne en main et pas la moindre algue sur le fil. Il faut prévoir les rushs et éviter les grosses algues de la première vague. Une fois mis au sec, le verdict tombe, 63cm après que la ligne ait passé à peine 4 minutes dans l’eau.

Juste derrière Antoine remet ça avec un beau 55 qui aura fait un jolie combat malgré les algues. La session est dores et déjà réussie avec de beaux poissons qui font de jolis combats. A peine 10 minutes passent et grosse tape, Antoine tient le poisson 3 secondes puis plus rien, la ligne s’est cassée sous le coup du départ, la gaine thermo chauffée a fragilisé le fil.
Thomas relance une canne, et la garde en main, 6-7 minutes passent et gros départ, le frein tire, Antoine arrive pour la vidéo. Le poisson est échoué et accuse 67cm. Un combat que l’on voudrait avoir plus souvent !!

Juste derrière départ pour Antoine, ça sera le baptême de la nouvelle canne, avec un bar de 60+ de surcroît ! Petite photo et on en profite pour filmer cette relâche.

Le stock d’appât diminue, on commence donc la recherche de lançons. Ces derniers ont été difficile a trouver au début, mais sur le bas de plage, de nombreux beaux lançons seront trouvés et serviront ensuite d’appâts. Juste après Antoine combattra un jolie poisson de 60+ qui se décrochera à 2m du bord. Il passe ensuite aux lançons afin de chercher du gros poisson. Dix minutes après départ, il faut passer la barre de roche présente. A moins de 10m du bord un énième rush, permettra au poisson de casser et de partir. Ce dernier faisait un bon 60+, et a succombé à un joli lançon.

La mer commence à remonter, et les touches se font rares. Les vagues ont quasiment disparu et le ciel s’est grandement éclairci. De nombreuses coupes d’empiles laissent présager une arrivée massive d’araignées qui nous coupent. Mais la fin de pêche s’est déroulée dans une mer bien plus propre.
Au final ça sera 4 bars échouées pour Antoine : 45 / 53 / 55 / 60 et deux de plus de 60 perdus au bord. Alors que pour Thomas, 35 / 63 / 67.
Une superbe sortie qui aura fait du bien avec du joli poisson et des vrais combats !

Étiquettes: