Le matériel technique

Quand vous devenez accro, que vous voulez augmenter vos chances de prendre du poisson, et prendre davantage de plaisir, il faudra commencer à regarder vers du matériel un peu plus haut de gamme.

Les cannes :

Le prix des cannes n’est pas qu’un bon vouloir des fabricants. La qualité du carbone, la matière des anneaux et celle des céramiques utilisées jouent un rôle important sur le lancer. Mais encore une fois, tout est question de budget et le choix des marques.

Les moulinets :

Le choix d’un bon moulinet ne sera pas forcément le plus simple. On utilisera les mêmes critères que sur le matériel de base, mais en regardant de plus près le nombre de roulements et le ratio qui prendront ici toute leur importance. Les bobines dite coniques permettent également un meilleur déroulement du fil. La contenance sera identique, bien que nous utilisions des fils plus fins pour gagner en distance. Pour cela, il faudra ajouter un backing (complément de gros fil avant de placer le fil plus fin sur la bobine) ou trouver un réducteur. Plus d’infos dans la section tutos / bricolages. Surtout, ne pas utiliser de laine pour la backing, cette dernière retient trop l’eau et avec le sel, il est fort probable que ça ronge la bobine en alu et le fil. Il existe aussi des bobines spéciales en téflon ou aluminium pour l’utilisation de fil plus fin. De plus, cela permet d’avoir des bobines de rechange en cas de casses ou de besoin suivant la météo. Le frein du moulinet est également important, plus il est rapide plus les combats seront sécurisants.

Les fils :

Comme mentionné au-dessus, nous utilisons de fils plus fin pour aller cherche le poisson bien plus loin. Bien que certains descendent sur des sections en 12/100, il est plus courant d’utiliser des fils de 22 à 26/100. L’utilisation d’un arraché est obligatoire sur des sections aussi fines.

Les montages :

Les montages du commerce, bien que pratiques et fonctionnels, ne peuvent pas répondre à toutes vos attentes et vous aurez surement envie de variantes non commercialisés. Il va donc falloir les fabriquer soit même. Rendez-vous dans la section montages pour savoir comment faire et les quelques règles de base.

Les accessoires :

Bien que certains peuvent être considérés comme gadgets, ils ont une utilité non négligeable.

Le premier est le trépied vu que l’on utilise souvent deux cannes. Suivant les marques et les modèles, vous aurez une gamme d’accessoires pouvant se monter dessus plutôt large. Râtelier porte bas de ligne, tablettes pour les accessoires, support de lampe, écureuils comme les carpistes mais avec des variantes etc…..

Le fil élastique pour ligaturer les appâts pour une meilleure tenu sur l’hameçon et une bonne présentation pour que le poisson s’y intéresse.

Une double aiguille pour un ligaturage simple, facile et rapide d’esche conséquente afin de permettre une meilleure présentation.

Une protection de doigt pour les lancés

Une caisse pour placer tout votre matériel et le transporter.

Un chariot, idéal quand il y a de la distance entre le poste de pêche et la voiture.

Mais il est bien évident que cette liste va augmenter et remplir votre caisse en fonction de vos envies, besoins, mais surtout lors de vos passages en magasin ou sur internet.