Pêche du congre

« De passage du côté de la Baule, j’ai réalisé une petite partie de pêche en compagnie de Valentin RONDINEAU (un habitué du coin). Nous visions le congre car c’est un poisson que je n’ai malheureusement pas par chez moi (en Normandie sur la côte de nacre) et donc que je souhaitais piquer. 

Nous arrivons sur place en fin de journée, le temps de s’installer. Les montages sont simples, à savoir des trainards en gros diamètres avec des hameçons allant de 3/0 à 7/0. En appâts, sardines, chipirons et blanc de seiche seront proposés à messieurs les congres.

Les premiers lancés s’effectuent de jour. Valentin remonte sur son premier lancé un merlan de 43 cm. Sur son second, un tacaud d’une trentaine de cm. De mon côté un premier tacaud également. Puis une belle touche, un beau combat, surement un congre… le fil casse sur les rochers. Dommage ! 

La nuit tombe, l’activité, à notre plus grand étonnement, s’arrête. Plus de touche. Il faudra attendre une bonne heure et demie pour voir à nouveau des touches. Un premier congre et remonté mais s’échappe de nos mains puis est happé par une vague ! décidemment ! 

Nous casserons par la suite, en quelques minutes de temps, trois gros congres ; Les gros poissons sont beaucoup plus malins que leurs petits congénères et savent utiliser l’environnement dans lequel ils sont, autrement dit la roche. 

Nous sortirons néanmoins deux congres calibrés, les plus petits qui auront tapé sur nos appâts, 1m et 1,10m. »

Corentin Gomond

Corentin Gomond

Président du Club

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire