Remplissage de nos bobines

Voila un point intéressant. Long et fastidieux, il n’est pas forcément simple de bien remplir le fil ou la tresse sur la bobine.

Déjà le choix du fil est parfois compliqué. Entre toutes les marques, les sections et le résistances, pas évident de faire le bon choix.

Nous trouvons beaucoup de différence de résistances entre des sections identiques et différentes marques. Donc dans un premier temps, il est préférable de ne tenir compte que de la résistance du fil. Sa section servira ultérieurement. Le poids du plomb quand à lui peut être multiplié par 100 lors du lancé. Il faut donc en tenir compte lors du choix de votre fil, sauf avec l’utilisation d’un arraché.

Un fois votre fil acheté, il faut procéder au remplissage. Et la plusieurs techniques s’offrent à vous. La première, demander un coup de pouce a Mme qui va tenir la bobine sur une tige quelconque et qui va se faire chauffer les doigts par le frottement. Une seconde consiste à utiliser un sceau avec ou sans eau ( les avis divergent ). Il suffit de mettre la bobine dans le sceau pour qu’elle se déroule sans aller partout. Et enfin, il existe de petits appareils pour vous aide à cette tache dont voici quelques images.

Et la c’est le premier problème qui arrive. Le fil contenu sur la bobine que vous avez acheté n’est pas suffisamment long pour un bon remplissage. Mais grâce aux informations gravées sur votre moulinet, vous pouvez anticiper. La solution la plus efficace, mais longue consiste à avoir une seconde bobine de moulinet. Vous commencez par mettre votre nouveau fil, puis vous complétez avec un reste d’une autre bobine de section supérieur. Puis vous installez la seconde bobine vide sur le moulinet et il ne reste plus qu’à transférer d’une bobine à l’autre.

La seconde technique consiste à calculer le “BACKING” ou fil à mettre pour compléter avant de mettre votre fil. L’utilisation de laine est fortement déconseillée, car cette dernière retient l’eau et le sel. Ici vous pouvez y aller au hasard ou bien faire un peut de calcul. C’est ici que la section de votre fil va vous servir. Vous pouvez trouver ses infos sur le site : http://carnablog.over-blog.fr/2017/01/calculer-la-longueur-de-backing-sur-un-moulinet-spinning-ou-casting.html

La dernière partie consiste à contrôler que le remplissage est correctement effectué. Voici des petits schéma de différents remplissage que nous allons détailler.

En partant du haut et de gauche à droite

1/ Bobine vide

2/ Remplissage creusé, du le plus souvent à un trop fort serrage lors du remplissage. On peut l’utiliser tel que et le fil va se repositionner au fur et à mesure de l’utilisation.

3/ Remplissage bombé, inversement, le fil n’est pas suffisamment serré. Je ne conseille pas de faire des lancés dans cette condition au risque de faire des perruques et des nœuds.

4/ & 7/ Cône vers le bas ou vers le haut. Ici c’est un problème de réglage du moulinet. Vous avez peut être reçu avec vote moulinet un petit sachet avec des rondelles ( comme la photo ici). Si le cône est vers le bas, votre bobine monte trop haut et il faut donc en retirer une ou deux déjà présente sur le moulinet. Inversement, si le cône est vers le haut, c’est que la bobine descend trop bas et il faut ajouter une ou deux rondelles ( il faut faire des essais pour savoir combien il en faut).

5/ Remplissage trop prêt du bord: Vous risquez de faire de nombreuses perruques.

6/ Remplissage correcte. Le fil s’arrête à +/- 2 mm de bord de la bobine. Le plus souvent, c’est la que la lèvre supérieur de la bobine s’arrondie vers le haut.