Dernière sortie de 2020, 30 décembre dans le Nord Manche

Sur cette fin décembre, juste avant de célébrer les fêtes, nous décidons Arnaud, Minh et moi-même de nous organiser une journée dans le nord de la Manche. Un secteur que nous connaissons très bien. Dicté par les horaires du couvre-feu, nous prenons la route à la première heure, c’est-à-dire à 6h00. Le temps de passer dans une boulangerie pour prendre le repas du midi, nous arrivons sur post à 7h30. Il fait encore bien nuit. Nous sommes sur un coefficient 73 avec une marée haute vers 10h30. Un vent de face souffle bien et nous offre une mer formée. De belles vagues viennent s’écraser à nos pieds. La température frôle les 2°C. 

Trois autres pêcheurs arrivent en même temps que nous et s’installent rapidement. Leurs premiers lancés rapportent des algues en grande quantité. Ils se résignent à abandonner et à repartir. Nous décidons tout de même de nous installer en espérant que ce ne soit qu’un passage. 

C’est parti !!

Je me prépare et décide de commencer à une seule canne. La RS team compétition, montée avec le scion power, sera de la partie pour débuter cette pêche. Je l’équipe d’un montage accroche appâts en deux empiles avec une plombé importante, plomb portugais de 170gr. Je lance au plus loin que je peux (difficile avec le froid et les couches de vêtements qui ne rendent pas fluide les mouvements). Canne bien droite sur piquet. Ça ne bouge pas, et ça pêche ! 

Arnaud commence avec des plombs missiles… Très vite il dérive et ramène des algues. Il décide d’attendre une petite heure que le passage passe. Il prépare ses montages en arrière avec des plombées plus importantes. 

Minh à, lui, opté pour des plombs grappins. Il tient plus longtemps dans l’eau. Il choisit également de mettre un bel appât au bout pour chercher un beau lieu jaune ou une morue. Malgré ses efforts, ce ne sera pas pour cette fois-ci !

Au bout de 10 minutes je décide de remonter ma RS team compétition. C’est assez lourd. Bingo, une première roussette ! J’enchainerais 4 autres roussettes ensuite, sans jamais relever à vide. 

Arnaud et Minh devront attendre le levé du jour pour piquer leurs premiers poissons. Des roussettes également. 

13h30 et le retour de l’activité !!

A l’étale nous ne taperons plus aucun poisson. Il faudra attendre que le courant se relance afin d’avoir de l’activité. Les résultats le montrent clairement : le poisson est loin, il faut bombarder au max. 

Arnaud sort un petit grondin, vite remis à l’eau. 

Quant à moi, je sors une raie sur la fin de la partie de pêche.

Au final, Arnaud a sorti une dizaine de roussettes, Minh a sorti également une dizaine et moi-même en ai sorti une quinzaine. 

Nous en relâcherons la grande majorité à l’eau ! Préservons la ressource !

A bientôt au bord de l’eau,

Corentin. 

Corentin Gomond

Corentin Gomond

Ancien Président du Club Sponso Team SUNSET

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page