The last of 2017, Roussettes

Pour la dernière sortie de l’année, direction notre plage d’hiver afin de chercher les poissons qui s’y promènent. Nous sommes 10 pécheurs pour 19 cannes ! Roussettes et lieus, attention ! 😀

Après la tempête de la veille où le vent a soufflé assez fort (120km/h de NO) un créneau se dessine, le vent tombe à 20km/h de SO en rafale, et la mer se calme petit à petit ! La plage s’est néanmoins beaucoup creusée avec toutes les tempêtes de Décembre !

Début des hostilités vers 13h, lorsque la première voiture arrive, elle est composée de Pierre et Alain, mais le début est un peu difficile, encore un peu difficile, un bon vent de travers, et surtout une mer un peu agitée et de jolies tâches d’algues par endroit. Un début pas évident, le trépied sera à mettre de côté pour le début de la sortie.

Nos trois autres voitures arrivent vers 14h, Arnaud, Nicolas F, Nicolas J, Thierry, Florent, Frédéric et son père ainsi que Thomas arrivent. La mer se calme un peu ainsi que le vent mais de nombreuses tâches se distinguent encore en surface. Tout le monde s’habille chaudement, le vent n’est pas chaud et l’air non plus (il fera 4°C vers 21h). Et tout le monde s’installe en prenant assez de place, en effet, s’il y a des algues ne pas être trop collés est une bonne chose, afin de ne pas tout mêler ! On occupe une bonne petite partie de la plage !

C’est parti !

Dès 16h la météo s’assombrit petit à petit, et la mer commence à se calmer (l’étale étant vers 17h30). Le poisson ne se fait pas attendre ! Nicolas J commence les hostilités avec la première roussette suivi du premier tacot. Et le premier passage de roussette se fait de manière inégale sur la plage.Thomas, Pierre et Alain en feront également. Mais le lieu est également présent ! Pour le faire, il faut avant tout un montage pas trop fixe (plomb bombe de préférence pas trop lourd) et appât pas trop volumineux !

Un petit plus pour le lieu : pêcher avec des écureuils afin de voir les touches à retour ou touches latérales (le lieu étant un poisson chasseur l’écureuil aura tendance à descendre d’un coup où monter en fonction de sa nage et du courant !) 

La partie se continue mais les touches s’espacent, pour Thomas deux touches à retour qui se concluront chacune par un lieu, ça sera deux lieus de 35cm coup sur coup. Et pour Arnaud, une jolie roussette qui aura succombé à une jolie demie sardine.

Quelques explications sur les montages :

Niveau montage, plusieurs auront été testé. Soit le classique 3 empiles de 60/80cm qui aura quand même bien fonctionner, ou les trainards coulissant qui permettent une animation plus naturelle ce qui permet de faire un peu plus de roussettes quitte à moins voir la touche. Ou sinon empile flottante et trainard (ce qui permet de prospecter deux hauteurs d’eau différentes) et d’avoir une animation naturelle. Sinon une longue empile basse de 2m sur de l’amnésia de 31/100 ou du fluo de 25/100. Montage mixte qui a permit d’avoir de bon résultats aussi bien sur le lieu et tacot que sur la roussette.
Niveau appâts, rien de bien compliqué, un peu de vers congelés, du maquereaux frais, un peu de sardine congelées (car la fraiche pas évidente actuellement) un peu de couteau et quelques encornets !

Puis pour Nicolas une très belle touche, il croit au lieu mais non ça sera un très beau tacot qui viendra lui rendre visite ! Ce dernier est énorme, il change de ceux que l’on voit d’ordinaire. Arnaud aura essentiellement péché avec les plombs phosphorescent de LSC Plomb.
Le petit plus : leurs avantages, voir où le plomb arrive encore mieux qu’en plein jour et donc ne pas emmêler les différentes lignes mais aussi attiré d’avantage le poisson en attisant sa curiosité. 

Résultats :

Pour Florent, plusieurs lieus sur des empiles hautes et petits hameçons avec des petits morceaux de maquereaux de même que Pierre qui aura fait ses lieus à la perle flottante.

Au final :
Fred et son père : 3 roussettes
Thomas : 4 roussettes, 3 lieus et 3 tacots
Nicolas J : 5 roussettes et 3 tacots
Arnaud : 6 roussettes
Nicolas F : 1 roussette
Florent : 3 lieus, 2 petits lieus ainsi que 2 roussettes
Thierry : 6 roussettes
Pierre : 2 lieus et 5 roussettes
Alain : 4 roussettes

Une excellente dernière sortie de 2017 ! En espérant vous voir nombreux pour 2018 pour partager ces bons moments

Le SCCC vous souhaite d’avance de meilleurs voeux et vous souhaite de bonnes sorties et pleins de réussites !