La Turballe 2019

Retour du concours des 16heures de la Turballes pour nos 4 équipes engagées ! Retours, un à un, de chacune des équipes ! Bonne lecture !

Equipe 1 : Minh HUONG, Thomas CROMBEZ, Corentin GOMOND (Place 6 ; Résultat : 13ème/74)

Pour l’équipe de Minh, Thomas et Corentin, l’installation du campement se déroule dans le calme, sous un beau soleil. Une fois le matériel en place, quelques lancés sont effectués par tous les membres afin de se chauffer physiquement et essayer de comprendre la topographie du fond.

Corentin, équipé d’une paire de polarisantes, observe beaucoup l’eau pour tenter de desceller des indices. C’est avec surprise qu’il aperçoit l’exquise d’un poisson dans la première vague, à 2m devant lui ! En d’autres mots, dans ses pieds ! C’est décidé, le premier lancé ne sera autre qu’une pêche au coup dans la première vague. Coup de départ, tout le monde lance. Corentin aperçoit une touche quelques secondes après avoir touché l’eau mais rien de piqué… relance…bim ! une orphie ! Elles sont bien là ! Quelques instants plus tard, Minh en sort une également mais à une distance bien différente. Impossible de mettre la main sur le banc et d’enchainer les poissons, ce dernier est en perpétuel mouvement devant nous. Résultats avant la nuit : Minh sort 3 orphies, Thomas se fait bouder par le poisson et Corentin en sort 5. 

La nuit tombe, changement de montages pour tout le monde. Thomas et Minh passe au congre, Corentin cherche tout le reste. 

Corentin sort alors un petit rouget comptabilisé et enchaînes les petits tacauds et chinchards de -20cm. C’est calme du côté du congre pour notre équipe jusqu’au moment où Minh enregistre une belle tape. Ferrage, le poisson est au bout et donne de très gros coup de tête, c’est un beau poisson ! Malheureusement, en plein combat, casse du bas de ligne… Erreur de Minh qui avait mis du 35ct à la place de son 60ct par mégarde… Une erreur qui coute chère ! Alors que Thomas est parti dormir un peu dans la tente, une touche sur sa canne avec l’écureuil qui remonte. Ferrage, c’est piqué ! Minh combat le poisson avec délicatesse pour ne pas le perdre de nouveau. Le poisson est mis au sec et accuse les 90 cm. On relance toutes les cannes au congre, celle de Corentin également qui n’en peux plus de voir des poissons non comptabilisés s’enchainés. De nouveau une touche sur la canne de Thomas. Il combat lui-même le poisson et le met au sec. Celui-ci accuse les 1,20m ! Quelques minutes plus tard, belle touche pour Corentin ! Seulement… Pour pêcher les petits poissons, la bobine de 20ct était sur le moulinet. Le changement de montage pour le congre n’a pas entrainé le changement de bobine ! C’est parti pour combattre un congre en 20ct. Tout doucement le poisson est combattu et offre des bons gros coups de tête. Le poisson accuse les 93cm. 

Puis c’est le calme plat. Une touche pour Minh sans suite et plus rien. 

Le jour se lève dans une heure, Corentin décide de revenir à des montages pour poissons de surfaces. Montage envoyé, il s’occupe de se préparer pour le jour. Un coup d’œil vers l’écureuil : il est complètement tombé ! Joli combat avec un poisson plein de vivacité, c’est un beau maquereau qui vient s’ajouter à nos prises !

Le soleil pointe le bout de son nez, nous terminons avec quelques orphies supplémentaires, 2 pour Minh, 1 pour Thomas et 1 pour Corentin. Corentin a essayé de chercher les dorades, sans résultat. 

Fin du concours. Résultats de notre équipe : 

Minh : 5 orphies

Thomas : Congres de 90 et 1,20m ; 1 orphie

Corentin : 6 orphies ; 1 grondin ; 1 maquereau ; 1 congre de 93cm.

Equipe 2 : Nicolas JOUAN, Arnaud DELILLE, Sebastien CAUVIN (Place 16 ; Résultat : 12ème/74)

Enfin la date tant attendu des 16h de la Turballe…. Nous sommes vendredi, nous chargeons la voiture et quittons Caen à 18h, nous serons héberger chez un copain à Damgan à tout juste 50 min de la Turballe, cela nous permettra de ce faire une bonne nuit de sommeil avant les 16h. Nous arrivons à 13h le samedi à la Turballe, nous avons un peu de temps devant nous, nous en profitons pour déjeuner. Malheureusement Sebastien est bien malade… grosse migraine. Le week end risque d’être très long pour lui si jamais ça ne va pas mieux. 14h les concurrents arrivent, le tirage au sort des places va bientôt avoir lieu. Arrive le tour de notre équipe, nous aurons le N 16….. pas si mal placé (sur le papier). Viens ensuite le rappel du règlement, il est déjà 16h, les organisateurs libèrent l’ensemble des concurrents. Il est temps d’aller s’installer sur nos postes respectifs. 18h30 plus que 30 minutes avant le coup d’envoi. Miracle Sébastien qui été bien malade, se réveille frais comme un gardon, il monte rapidement ça canne… Nous sommes prêt. On entends le signal de départ….

Voilà nos lignes sont à l’eau…. plus qu’à attendre…. Et voilà la première orphie pour Seb, Arnaud enchaîne les orphies également…. bientôt une heure de pêche Nicolas et toujours bredouille, juste 2 petites touches, changement de montage… enfin les orphies pour Nicolas. Le temps passe… la nuit commence à tomber. En remontant sa ligne, Seb nous fera un joli Grondin de 36cm…. il est bienvenu celui là.

Arnaud met une canne avec vers tube et Nicolas remonte …. c’est lourd… pas vue de touche… réflexe de bon Normand : »pfeuuu des algues »…. et non surprise une orphie avec un joli casseron d’accroché dessus.

Arnaud et Seb prépare les montages pour la nuit. Touche timide sur la canne d’Arnaud, Nicolas gères et remonte un bar de 44cm…. celui là va nous faire le plus grand bien.

Nous commençons la recherche des congres…. ça tarde pas Seb nous sort un joli congre de 1,06m… ça commence bien…. puis les touches s’enchaîne avec un nombre incroyable de ratés…. Nous comptabiliserons 13 raté. Le moral en prends un coup…. il est déjà 2 heures du matin plus aucune touche, nous essayerons toute la nuit différentes techniques mais rien à faire, notre poste semble désert ou alors le poisson est beaucoup trop loin pour nous. Arnaud en profites pour aller dormir (il doit conduire demain pour rentrer). Il est déjà 5h, nous préparons à nouveau les montages à orphies pour essayer dès le levé du jour. La matinée sera assez compliquée, nous ferons 3 orphies de plus. Il est déjà 11h, nous rangeons et nous rendons à la pesée. Nous voyons des sacs bien rempli sur la table …. ça va être compliqué. En attendant nous retrouvons les collègues du SCCC, discussion sur nos pêches, et déjà on voit se dessiner le classement des 4 équipes du club… Certains commencent à stresser en se disant ne pas finir premier du club (compétition dans la compétitions). Enfin les résultats, les 3 premières équipes montent sur le podium félicitations à eux avec respectivement 32, 28 et 24kg de poisson. Puis les places s’enchaînent 4 5…. 10 11 et bingo nous finissons 12ème et première équipe du SCCC. Nous sommes vraiment heureux de ce classement…. puis la 13 places pour l’équipe de Thom, Corentin et Minh…. top ça 2 équipes dans les 15 premiers.

Nous partons juste après les premiers résultats car Sebastien à un bus à prendre pour Le Havre…. il faut être a 19h à la gare de Caen. Encore un 16h de la Turballe vraiment top, nous avons eu une météo clémente et avons beaucoup appris de nos erreurs. Tout les ratés enregistrés cette nuit viennent du fait d’avoir utilisé des hameçons circle hook pour pêcher le congre…. grosse erreur de notre part. A refaire l’année prochaine.

Equipe 3 : Frederic DEVAUX , Florent CASTEL, Eric TURBELIN (Place 33 ; Résultat : 36ème/74)

9h30, rendez vous pour le grand départ vers la Turballe. Une partie de la team P.A.PY nous retrouve sur le parking pour faire la route. A 9h45, c’est le départ. Petit arrêt sur Renne pour un repas rapide vers 11h45, puis reprise de la route tranquillement avec un arrêt pour acheter des sardines fraîches avant d’arriver vers 14h sur le port de la Turballe. Le temps de dire bonjour aux autres, et voila le tirage des places. Pour nous ce sera la place n°33, à peu de choses près comme l’an dernier. Un point rappel du règlement avec quelques changements, puis vers 16h, direction notre place pour commencer l’installation du camp de base. 18h, tout est prêt, on attend le signal du départ.

Enfin 19h, le signal retenti, on lance. Histoire de charrier les autres, Eric annonce sur le tchat « Orphie » après avoir lancé et la paf, ça canne bouge et il nous sort la première orphie. Elles sont la et on en voit sortir d’un peut partout, mais pour nous ça ne bouge pas des masses. C’est Eric qui sortira son épingle du jeu avec 5 des 6 orphie, dont une pour Florent. La nuit tombe est nous passons aux gros appâts. Je commence au chipiron et une empile haute avec vers tube pour commencer puis arénicole par la suite, Florent et Eric à la sardine. Florent nous sort deux 68cm en 1 heure, puis eric sort un 66cm. Eric nous fera un tacaud sur son empile haute au vers tube. Mon chipiron ne donnant rien, je passe à la sardine et là, c’est mon tour avec un 70cm. Vers 1h, florent part se reposer, et au bout de 30 min ça canne danse, je ferre et remonte, il m’aura fait une frayeur en remontant vers la plage avec cette impression de décroché. Mais dans les dernières vagues de grands coups me rappellent qu’il est toujours bien la et c’est un beau 78cm. Il y aura un autre départ, mais il est parti dans une autre ligne et finira par se décrocher rapidement.

Il est 3h du matin et c’est calme. Florent vient de se lever et c’est mon tour d’aller me reposer. Le jour arrivera tranquillement sans grande activité. Avec le lever du jour, les orphies sont de retour, il faut donc changer les bas de ligne pour reprendre rapidement du poisson. Nous aurons beau essayer tous les appâts et différentes colories de perles, malheureusement nous ne ferons pas plus de prises. 11 heures fin de partie. Remballage et direction la dépose pour la pesée de nos voisins de gauche avec un petit griset de 25cm pour eux, ce qui en soit est une bonne nouvelle pour nous. Eric n’a pas dormi et ça commence à se voir. Enfin l’annonce de résultats. Les places s’enchainent avec de poids qui descendent rapidement et de plus en plus serrés. Et voila nous sommes à le 36em place avec 3k730 ce qui est correcte aux vues du résultat de l’an dernier.

Il est temps de reprendre la route. Heureux d’avoir participer encore une fois à cette compétition, et d’avoir appris de nos erreurs. Et d’avoir eu un temps idéal pour bien en profiter. Vivement l’année prochaine.

Equipe 4 : Pierre FORVEILLE, Pierre-Yves BERVILLE, Alain MANGI (Place 20; Résultat : 56ème/74)

Voici le moment tant attendu qui a suscité tant de chambrage entre membres sur le forum, Pierre étant un acteur majeur de celui ci. 
Trés fair play, Alain et Pierre acceptent de faire la route avec l’équipe de Fred, Pierre Yves étant parti la veille pour préparer le diner…
Apres avoir perdu Fred,Flo et Eric aux alentours de Rennes, Alain et moi decidont de poursuivre jusqu’à Guérande. 
Petit Mac do a 13h, histoire de manger léger

Arrivé vers 14h sur place, nous attendons impatiemment le tirage qu sort. 
Le n°20 sort pour nous.

Here we go!!!

Alain et Pierre-Yves s’attaquent au montage de la tente. Un vrai chateau avec matelas 2 places s’il vous plait!!
Tout est prêt pour le début du combat.💪 
19h les moulinets sont en route. Une demi heure après, 1er orphie par PY, puis un second. 


Vers 20h30, touche sur la yuki et la colmic 2 dorades de sortis malheureusement pas maillées. Même pas le temps de prendre une photo tellement nous sommes à fond dedans. 
Derrière s’enchaîne 3 tacots, certes pas des foudres de guerre mais nous nous disons qu’ils pourraient servir d’appât .
A 21h30, voilà le meilleur moment de ces 16h. Déborah, la femme de PY arrive avec un petit St Emilion, avec assiette de charcuterie comme vs ne l’imaginez même pas.


Pierre décide de dormir de 23h jusqu’à 3h du mat. L’ âge est là. Alain prendra le relais sur le matelas dans la foulée jusqu’à 6h du mat.
PY reste éveillé.
Quel homme!!! 
A 2h du matin, 1 congre sera sorti, plutart, malheureusement se sera 2 décrochés dans la dernière vague. A 2h30, Alain a une méga tape, c’est dessus pendant un bon moment malheureusement, ça décroche encore.
Le jour arrive, PY décroche une orphie au bord.
Nous sommes maudit!!!!

A partir du lever du jour, nous sommes un peu dans la mouise, allons nous finir au fond du classement!!! Biensur, une idée éffleure l’esprit de Pierre,  
« Doit il jeter son telephone à la mer pour éviter de se connecter la semaine prochaine »🤣
De 8h30 jusqu’à 11h se sera le néant. Une malheureuse petite tape. Heureusement, pour nous remonter le moral, Déborah nous amène des bons croissants et pains aux chocolats bien frais. j’espère que cela fera des jaloux.


Voila, ainsi s’achève les 16h de La turballe de 2019 avec 2 orphies, 2 dorades 3 tacots et 1 congre de 61cm
Une maudique place de 56eme sur 73 équipes 
Encore un bon moment passé avec la team P.A.PY et les membres du SCCC

Étiquettes: