CdF 2021 – Vendée

Après une belle saison 2019 qui m’aura vue finir à la 9ème place du championnat de Normandie, je gagne enfin un ticket pour les championnats de France de Surfcasting. Malheureusement la pandémie est passée par là et annule l’édition 2020. Peu importe, place à celle de 2021. Thomas avait fini deuxième du club (12e de Normandie). Lorsqu’une deuxième place pour les CdF à été attribuée à notre club c’est donc lui qui m’accompagnera. Tant mieux, car arriver seul sur un événement d’une telle ampleur et pour une première fois n’aurait pas été le meilleur contexte.

Les jours précédents permettent de rassembler des informations sur la pêche là-bas et de faire des bas de ligne spécifiques. Malgré quelques possibilités de congres et maigrettes le gros de la pêche va viser les petits bars francs et mouchetés ainsi que les mulets.

Lundi – Entrainement 1

Jeremy étant dans le coin il nous rejoint pour les premiers jours et fera un bon partenaire d’entraînement … et de piscine … et d’apéro dans le camping ou nous séjournerons cette semaine. Arrivée le Lundi. La dream team du Surfcasting Club de Caen attaque une reconnaissance le soir même sur la plage des Bélugas. On est plus en mode loisir que réel entraînement ce qui implique de belles bouchées pour tenter les congres. A ce jeu là, il n’y a que Thomas qui s’en sort avec un poisson juste avant la tombée de la nuit. Un joli congre d’1,16m. et ce sera tout pour nous. En effet, un orage arrivant nous sommes contraints de replier rapidement !

Mardi – Entrainement 2

Le lendemain c’est la plage de la Terrière que nous ciblons. En arrivant, on constate que plus d’une centaine de pêcheurs ont eu la même idée que nous. Mais nous nous installons sans trop de marche entre deux surfeurs. Très peu de poissons de sortis , c’est un vrai désert. En balade sur notre droite, Thomas nous apprend qu’il y a du mulet de sorti au large. Je tente avec demi-dure et pop up jaune. Apres quelques minutes je ferre et combat un joli mulet gris de 50 cm. Moi qui n’étais pas un habitué du shore-break j’ai bien eu peur avec ces grosses vagues qui s’écrasent sur le haut de plage. Un petit moucheté de 26 juste après. Ce sera les deux seuls poissons de cet entrainement qui ne rassure pas.

Le soir même, pêche de nuit au même endroit sur une basse mer mais encore une fois très pauvre en poissons. Cette fois c’est Jeremy qui sort un moucheté de 30 cm à la sardine. Thomas sera rester après notre départ et ne fera qu’unique tacot de 25cm à la renverse.

Mercredi – Entrainement 3

Mercredi matin, grosse mise à jour dans les montages, tri des appâts qui ont déjà du mal à se conserver et bien sur piscine ! L’après midi Jeremy remonte sur Nantes. Nous nous rendons alors à la remise des prix du lancer ainsi que la vérification des licences. Quel honneur d’être enfin dans le jus avec tellement de grands pêcheurs et pêcheuses. Néanmoins, nous déléguons la vérification de nos licences afin de tenter un dernier entraînement. Celui-ci sur la plage des chardons ou nous sortirons encore quelques petits bars mouchetés et où Thomas piquera un congre. Congre qui mesurera près de 1 mètre que je casserai en le tirant trop fort sur le sable. Des empiles bien trop fines (25/00 avec des hameçons de 4).

Jeudi – Manche 1

Matthieu commence sur la plage des Conches, tout au sud du secteur (le plus éloigné du parking). Pour Thomas, ça sera la Terrière au milieu de la plage.

Matthieu étudie un trajet par la foret afin de marcher le plus possible sur du dur. Mais une fois arrivé sur la plage je ne suis qu’à la moitié du secteur. Bref, une fois sur place je commence ma pêche à la recherche des barsets et au bout d’une demi heure j’en fait un. Deux de plus dans l’heure qui suit et après plus rien. Mon voisin de Dunkerque me donne une leçon de pêche en bordure. Je l’imite alors et arrive à en sortir un quatrième à une heure de la fin. je n’aurai vu qu’un mulet dans mon coin de sorti mais les rumeurs disent qu’en début de secteur ils ont cartonné. J’apprendrais très heureux le lendemain que j’ai fait une 24ème place de secteur soit 72 ème au général.

Pour Thomas, c’est 800m au nord du parking de la Terrière. Un unique petit bar moucheté en début de concours ainsi qu’une touche de ratée. Pour les voisins, ça sera assez calme sauf un des voisins qui fera de très beaux poissons au large. Au final, une 63e place pour un 189 général. Assez déçu, mais pas capot c’est là le principal !

Vendredi – Entrainement 4

Thomas tente la plage du samedi matin. Après un réveil très difficile, il n’arrive qu’à 8h30 sur la plage. De très nombreuses touches ratées sur la bordure. Un unique moucheté de piqué sur 20 touches … Vers 9h45, le soleil est assez haut et il fait bon. Le poisson a disparu de la bordure, il faut maintenant le chercher. Après une rapide recherche, les orphies pointent leur bec. Une de 70 de sortie. Après avoir compris comment la plage fonctionne, il est l’heure de rentrer manger pour se rendre à la manche de l’après midi.

Vendredi – Manche 2

Pour cette manche si Matthieu sera sur la terrière 1.5km de marche, pour Thomas les Conches avec 1.5km également !

Matthieu arrive au milieu du secteur de la Terrière. Secteur déjà peu poissonneux la veille et c’est de nouveau ce qu’il se passe. Sur les 10 pêcheurs de mon commissaire 6 seront bredouilles. Quant à moi, je limite la casse avec un barset de 17 cm, au moins ce n’est pas capot. Je redescends niveau classement à cause d’une 59ème de secteur. ce qui me place à la 105 ème au général.

Pour Thomas, il commence sur du plat. On cherche du poisson dans les vagues et derrière ces dernières. Le temps est long et le poisson ne se montre pas ! Il faut attendre que la mer monte. Surprise, la canne se détend, petit combat et surprise un mulet doré de 39. Juste derrière un petit moucheté et se sera fini. Une manche qui semble plutôt bien réussi au regard de ce qui a été fait autour. Néanmoins quelques mulets ont de nouveau été inégalement pêchés. Niveau résultat, une 13ème de secteur pour une 39ème au général. Un grand bond au classement qui me place à la 97ème place.

Samedi – Manche 3

Pour la troisième manche, Thomas et Matthieu seront tous les deux sur la Faute-sur-Mer. A 1.8km du parking après les péripéties du matin (voiture bloquée dans le camping) ils se rendent sur leur place. Avec une météo catastrophique, ils annonçaient peu de pluie et au final il a plutôt bien plu.

Pour Matthieu, début de pêche avec des appâts conséquents pour tenter un congre je change vite pour une pêche de surface. Bonne idée j’ai une belle tape d’orphie après quelques minutes mais raté et montage emmêlé. Erreur ! Je perds du temps à le remettre en état car je me dis que si il a marché je continue avec lui. Je relance et paf je casse … énervement mais je bricole vite fait mon deuxième montage , je relance et …. plus rien … En recherchant les barsets sur la bordure j’arrive enfin à taper une orphie de 58 cm. Mais ce sera le seul poisson que je ferai. Beaucoup de regrets sur cette manche. J’en tire plein de leçons et c’est bien ça le plus important. Je fini 39ème de secteur pour une 118e au général.

Pour Thomas, à quelques places de Matthieu, il essaie de mettre en place la même stratégie que la veille. En effet, la pêche de bordure semblait être la plus prolifique. Effectivement, au bout de 2minutes un petit moucheté vient sur la fiche suivi d’un second dans la vague. Néanmoins, la pluie redouble d’intensité, avec seulement une polaire il ne fait pas chaud (vive la météo !!).

De plus ça commence à être difficile d’escher les demi dures, les doigts sont brûlés avec le jus des demi-dures, mais depuis le début c’est le vers le plus efficace que nous avons en notre possession. Il faut de nouveau partir à la recherche des poissons. En effet, les mouchetés ont abandonnés le ressac bien plus tôt que la veille. Après avoir gratté brièvement, un grondin sur un tube. Puis à 3 places de moi, une première orphie est pêchée. Puis une seconde, il est temps de les chercher à 10m à la demi-dure (sur un malentendu un moucheté ou un mulet!). Jackpot ! Une première de 44, puis de 33 (c’est vraiment petit !!). Puis, impossible de les trouver, elles semblent avoir désertées nos petits numéros qui sont sur des spots plus plats. !

Au final, une manche qui partait bien mais le poisson a trop vite disparu ! Cela donnera lieu à une 28ème de secteur (84e général).

Fin et résultats

Il faut maintenant attendre le dimanche matin afin de connaître notre classement final. En effet, le suspens est gardé jusqu’au résultat. Le samedi après-midi, rangement du bungalow, dernière piscine ! Nous finirons cette semaine avec le repas organisé ou nous serons bien entouré de Montalivet et son stock de vin ainsi que par Marseillan et leur bonne humeur. Et à proximité des Girondins que Thomas connaît en partie.

Le lendemain place aux résultats finaux. Thomas aura remonté tout le long de la compétition pour finir à une belle 71ème place et Matthieu finit 105ème, très bien pour une première participation. Encore merci à tout ceux qui nous ont aidé que ce soit par des informations ou par du prêt de matériel. En espérant y retourner au plus vite 😉

C’est fini, Matthieu remonte en Normandie alors que Thomas prend quelques jours à proximité du bassin d’Arcachon.

Matthieu et Thomas

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. cauvin dit :

    Coucou les amis je kif votre CR il et top bravos a vous se fut un CDF très difficile le poisson en général au extrémités ou centre de zone encore bravo a vous a très bientôt pour les manches régional et clubs en Normandie

    • Tom76240 dit :

      Merci Seb ! On se retrouve très vite sur le circuit régional qui ne fait que commencer pour cette saison très dense !
      Et effectivement un CdF bien compliqué niveau poisson !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page. Merci de nous contacter si vous désirez le faire.