Sortie Omaha le 17 octobre 2020


Après deux sorties infructueuses aux gros appâts à Merville-Franceville, je décide de me rendre de nouveau sur une plage qui m’avait pas mal plu durant cet été, pour mettre une canne sur les deux à l’arénicole : je fais une trentaine de belles arénicoles et passant par Ver-sur-Mer. Arrivée sur place vers 19:00 au crépuscule pour repérage. La PM à 23:00, je dois attendre 20:30-21:00 pour commencer à pêcher avec assez de hauteur d’eau. Il n’y a pas une algue, c’est nickel, et le coefficient est fort (>100) mais le vent (NE tournant SE dans la nuit) est très faible, il y a peu de vagues. J’espère qu’il y aura assez de turbulence pour que les bars montent sur plage et viennent se nourrir…

Je mets deux cannes sur le trépied : une avec un montage 2x1m à l’arénicole et une autre avec un traînard esché d’un lançon décongelé.

J’ai pêché de la mi-montante à la mi descendante. Et comme d’habitude pour moi seule l’arénicole a pris du poisson…Je dois louper un truc…

Au final pas grand chose toute la montante (des micro touches de pins que j’ai pas pu ferrer) mais sur la dernière demi heure j’ai eu droit à quelques jolies tapes bien franches avec prise de fil (j’ai soigneusement réglé mon frein) . Le premier poisson correct me donne un joli combat malgré sa taille j’ai cru au maillé un instant mais non ! 39cm. 

Puis des touches ratées et un autre de 35. Puis la mer descend. J’ai toujours des touches mais c’est du petit qui tire sur le ver. Je ferai un autre de 32 et un pins encore. Et enfin je sors un petit tacaud de juste 15cm. J’ai insisté jusqu’à 02:30 pour finir mes vers en espérant toucher plus gros mais rien …!

Rendez vous à la prochaine, après le confinement !

Xavier F.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page. Merci de nous contacter si vous désirez le faire.