16h La Turballe 2022

Comme tous les ans, plusieurs de nos membres se rendent à La Turballe (44) afin de participer à cette compétition organisée par le Surcasting Turballais.

Elle se déroule par équipe de 3, sur 16h non-stop, du samedi 19h au dimanche 11h.

Par habitude, nous savons que la pêche des poissons bleus de jour n’est pas à négliger, surtout quand les congres sont peu présents. Néanmoins, au vu de l’agitation, nous nous disons que ces derniers seront probablement de sortie. Un joli soleil, pas trop de vent mais quelques nappes d’algues inégalement réparties sur la bordure.

À quelques minutes du coup d’envoi, toutes nos équipes sont prêtes et à leurs postes :

  • Thomas, Corentin et Minh : poste 36
  • Franck G., Rémi et Xavier : poste 51
  • David et Julien (+ extérieur) : poste 5
  • Matthieu, Nicolas J. et Michel : poste 68
  • Franck R. et Lucien (+ extérieur) : poste 7

19h ! c’est parti !

Soirée

Thomas, Corentin et Minh

Pour cette équipe, une organisation au poil est mise en oeuvre, afin de perdre le moindre de temps possible une fois le banc localisé. Chacun a sa tâche si un pic d’activité intervient afin de tout bien gérer. Au bout de 30 minutes, toujours rien, puis une orphie dans l’extrême bordure. Puis un doublé alors que le nœud d’arraché bloque dans les anneaux avec les quelques herbes. Ça sera 8 poissons le soir avec près de 1kg avec 1 petit bar franc, 1 maquereau et 6 orphies.

Niveau montage ils restent simples, 3×150 et 2x2m afin de maximiser leurs chances !!

Franck, Rémi et Xavier

Cette équipe commence directement, comme prévu, par une recherche des poissons dits « de surface » (orphies et maquereaux pour l’essentiel) à l’aide de montages à perles flottantes et de petits appâts (fleurettes de maquereaux, pelouse).

Dans un premier temps, pas une touche, mais pour les voisins c’est pareil, donc ils ne s’alarment pas plus que ça. Ils lancent à différentes distances et ramènent un peu toutes les 5 minutes, pour localiser le poisson. Au bout d’un quart d’heure, un premier poisson sort chez nos voisins, une orphie ! 15 minutes plus tard, première tape sur la canne de Xavier ! Ça sera la première orphie pour l’équipe. Mais elle est petite : 52 cm.

De longues minutes passent, et ce sera le tour de Rémi avec un maquereau de 28cm, puis au tour de Franck (maquereau de 27cm), poissons pris à longues distances. Toute l’équipe a décapoté mais les poissons ne se bousculent pas au portillon, loin de là, c’est plutôt inquiétant pour la suite … ils apprennent que les collègues touchent du poisson juste au bord, alors ils essayent aussi de leur côté, mais rien… espérons que la pêche de nuit apporte quelques poissons de taille plus importante …

David et Julien (+ extérieur)

Les débuts se font calmes pour cette équipe. En regardant les voisins, rien d’alarmant non plus, car seules quelques orphies sont sorties. Alors ils décident de changer les montages et cherchent leur présence à différentes distances. Julien relance la ligne pendant que David esche un prochain montage. Et c’est en cherchant dans la dernière vague entre 5 et 8m du bord que David sort la première orphie de l’équipe. Du coup, sur 3 cannes, 2 restent à l’orphie et la 3ème est laissée plus au large avec un trainard.

Néanmoins, l’excitation sera de courte durée, car très vite ils ne trouvent plus les orphies … On est à 2h du couché de soleil, et après concertation avec les coéquipiers, David se met à la recherche au loin avec un montage coulissant et un filet de sardine ligaturé sur un hameçon 1/0. L’écureuil est mis en place pour optimiser la détection.

10 minutes plus tard, un petit mouvement de va-et-vient dans l’écureuil décide David à prendre contact : il y a bien un poisson au bout mais pas ça n’est pas bien lourd … ça sera un grondin de 26cm. 15 minutes passent, et c’est au tour de Julien ; il sortira un turbotin, puis un second, mais hélas juste en dessous des 20 cm… ces poissons ne seront donc pas comptabilisés.

Nuit

Thomas, Corentin et Minh

Un passage sûrement trop tardif au congre ne leur permettra pas de les trouver. Comme à Noirmoutier, leurs appâts sont dévorés par les Bernard-L’Hermite, impossible de trouver le moindre poisson. De plus, les tacauds étant bien présents, les vers sont sans cesse attaqués ! L’absence de congre les met dans le dur, ils comprennent alors que faire une bonne place ne sera pas possible !

Franck, Rémi et Xavier

Ils passent progressivement aux gros appâts posés au fond pour chercher le congre (montage traînard). Sardine, maquereau, chipiron … les différentes friandises y passent, et ils essayent toutes les distances, mais rien n’y fait. Les congres ne veulent pas jouer avec eux …

Les sardines sont dépouillées par des ravageurs comme la dernière fois et les autres appâts de donnent rien, ou presque. De toute la nuit, seul Rémi parvient à sortir 3 malheureux fouets de moins de 50cm, mais c’est déjà ça… pour Franck et Xavier c’est le néant absolu. En cours de nuit, quelques tacauds (trop petits pour être comptabilisés) sont faits au ver. Certains finissent en appât mais ça ne fonctionne pas mieux. 3h30 du matin, Xavier a un gros coup de barre et part se coucher. Franck et Rémi prennent le relai et surveillent les cannes. Une sole de 30cm sera sortie en fin de nuit.

David et Julien (+ extérieur)

La nuit tombe les choses sérieuses devraient commencer … À minuit, premier fouet est sorti, il mesure 66cm… C’est pas bien gros mais ça fait tout de même quelques points. 2 heures plus tard, c’est au tour d’Anthony de sortir le sien, qui lui, fera 50cm.

À partir de cet instant, cette équipe ne fera malheureusement plus aucun poisson …

Matin

Thomas, Corentin et Minh

Dès 6h30 les appâts sont de nouveau découpés, et ils passent tout à la flottante, et directement 3 poissons viennent les rejoindre. Les poissons qu’ils sortiront leur feront grand bien. Les orphies sont néanmoins de taille variable … de 30cm à 60cm. Il faut espérer en faire des jolies afin de gratter quelques précieux points !

Une dernière prise, un moucheté de 38 viendra compléter leurs prises après en avoir décroché un dans les vagues non loin du bord !

Franck, Rémi et Xavier

7h30. Le soleil est levé, Xavier aussi ; le trio est de nouveau au complet et sur le coup. Ils se remettent à la recherche des poissons de surface, mais la récolte sera maigre. 2 orphies en plus et un grondin de 32cm pour Rémi, un poisson qui fait bien plaisir à l’équipe mais qui malheureusement ne pèse pas bien lourd au barème … 

David et Julien (+ extérieur)

Pas un seul poisson alors qu’autour quelques orphies et bars mouchetés :/

Equipe Matthieu, Michel et Nicolas

Le soir, pas de poissons, et impossible de pêcher la bordure ; les algues étant bien trop présentes …
La nuit commence avec l’espoir de toucher un congre. Hélas, pas la moindre activité, mis à part quelques tapes, sans plus. Il aura fallu attendre le matin afin de toucher 4 orphies. Une édition à oublier en raison de l’absence totale de poissons sur le secteur …

Equipe Franck, Lucien et Silvan

Pas de poissons le soir, alors que les voisins enchaînent. La nuit arrive avec l’espoir de toucher quelques congres. Hélas, comme beaucoup d’équipes, pas de congres en vu … Au petit matin, quelques poissons mais de moins de 20cm … Le jour se lève et la mer remonte, ça sera 4 orphies qui viendront compléter les prises. Très peu de poissons c’est bien dommage, la météo était bonne !

Résultats

Pour l’équipe Thomas – Corentin – Minh , 18 poissons pour 3436gr. Pas de regrets, car très peu de poissons décrochés (1 moucheté et 3/4 orphies). Ils décrochent la meilleure place du SCCC : 12ème.

Pour Franck, Rémi et Xavier, l’absence de congre de taille correcte ne laisse planer aucun doute sur le fait qu’ils ne seront pas dans les premiers … Mais avec 10 poissons pour 1880gr, et au vu des infos qui circulent, ils espèrent quand même un résultat “correct”. Pour eux, ça sera une 26ème place. Ils repartent partagés entre la satisfaction d’avoir sauvé les meubles et décroché une place honorable dans un concours globalement difficile, et la déception de ne pas avoir pu faire mieux.

David et Julien terminent, quant à eux, à la 48ème place avec 4 poissons pour 1053gr.

Pour l’équipe de Matthieu, Nicolas et Michel, avec 4 poissons c’est très compliqué, les orphies n’étaient pas là et les congres absents. Ils finiront donc à la 57ème place.

Pour l’équipe de Lucien et Franck, même constat, très peu d’orphies, pas de congres mais plein de moins de 20cm qui hélas ne compteront pas. Une 56ème place au général.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page. Merci de nous contacter si vous désirez le faire.