Sortie Normandie avec Tom, Juin 2020

Pêcher seul c’est bien, pêcher avec les personnes qu’on aime c’est encore mieux !

Après quasi 3 mois de confinement, on attendait ce moment avec impatience. Alors dès que le combo marées-météo-vent était en place, nous avons décidé de nous sauver en Normandie.

9h00 :Arrivé au marché pour récupérer des appâts. 1ère galère, pas de petits encornets en stock, on tourne sur les différentes étales et rien… On finira par en récupérer 3 qui n’étaient encore dans les camions frigo… ouf, sinon les 3 premières heures de peche etaient compromises…

10h30 : Arrivé sur le spot ! ça souffle, assez fort. on est bien au delà des 40km/h prévu. Du coup la houle est elle aussi bien plus importante qu’espéré. Certaines vagues dépassent les 3 mètres. Ça va pas être simple, mais on est tellement heureux d’être ici que c’est pas ça qui nous arrêtera…

Préparation du matériel et on file au bord des vagues. On prépare les cannes, les moulinets et c’est parti pour des montages 1 empile avec un traînard de 2.50m. Nous utilisons les encornets en attendant de pouvoir trouver des lançons plus tard dans la journée.

Les 1ers lancers sont globalement compliqués, l’eau est très chargée en Algues vertes très fines, qui s’accumulent sur l’hameçon et le plomb ce qui nous oblige à relever les lignes toutes les 5min. Dès l’instant ou on tarde, les algues s’accumulent et leur poids conjugué au courant nous fait vivre un enfer !

13h00 :Plusieurs heures de pêche et toujours rien, pas la moindre touche… On en profite pour déjeuner. Le cadre est magnifique, la mer déchaînée. un vrai spectacle.

15h00 : on arrive à l’étale basse, on en profite pour ramasser des lançons, Tom continue de Pêcher à l’encornet et je me décide de passer mes 2 cannes au lançon. Le courant étant moins fort, les algues sont beaucoup moins présentes, c’est le moment idéal pour toucher notre 1er poisson.

Quelques minutes après, grosse touche sur l’une de mes cannes, grosse montée d’adrenaline, je cours et prends la canne en main ! Boom c’est au bout. C’est assez lourd et le poisson met des beaux coups de tête, je me retourne vers Thomas et là, sa canne se plie au même moment, il court aussi. Il me confirme que le poisson est au bout, et vu la touche ca ne peut etre qu’un bar. 2 combats en même temps, quel pied. Un de 50cm environ qui repart tout de suite à l’eau et celui de Thomas mesuré à 61cm. Pas de record mais beaucoup de plaisir.

Antoine L.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire